Noeud 01 ☆Lacet roumain☆

Tout a commencé avec ce petit nœud ... 

Cette série a débuté grâce à un petit bout de fil en coton câblé qui traînait au fond de ma poche. Ce fil est très présent dans mon quotidien, il me sert à longueur de journée pour me rendre mille et un petits services : régler un cadre sur un de mes métiers à tisser, tendre un râteau, attacher un poids à une chainette, ficeler une étoffe avant une teinture de shibori indigo… Il me reste donc toujours un petit bout de ce fil qui traîne près de moi, qui m’accompagne au fil des jours. Il devient alors un compagnon, un observateur, un médium discret et à la fois présent, car au fond de ma poche il chemine à mes côtés et il n’est pas rare qu’il m’apaise en glissant entre mes doigts. Un jour fortuitement en tombant de ma poche, il s’est incarné en formant une illustration si manifeste que cette force d’expression m’est apparue comme une évidence. Vecteur d’expressions d’instantanés, il incarne ces moments ou les apaisements suivent les tensions, au fil de rencontres et d’évènements qui crispent ou libèrent des nœuds émotionnels. Témoin symbolique il questionne la narration de la trame d’une vie, en confrontant les sinuosités qui se forment continuellement. Le fil se structure ainsi autour de séquences, les vides se remplissent de successions de points. De nœuds en nœuds le fil se fait vecteur de la représentation de structures émotionnelles, formant des ossatures qui s’inscrivent dans la répétition, incitant ainsi une continuité.



Commentaires